Inauguration et Crémaillère

INAUGURATION
Après des semaines de préparation et d’organisation, les membres de Voisin’Ages étaient tous présents pour ce samedi 1er juin.

Tous présents pour accueillir quelques élus de St Macaire en Mauges, de Sèvremoine, de Mauges-Communauté et du Conseil Départemental. 

Tous présents aux côtés de nos associés du collège B (investisseurs solidaires), de Laurent et François nos architectes de Solécité, de Bruno Cencetti de l’Echo-Habitant, de Claire et Bruno Foucal représentant HEP49. 

Tous présents pour retrouver des « anciens » du projet, qui avaient cheminé quelques temps avec nous, ainsi que quelques voisins du quartier. 

C’est pour nous bien sûr, mais c’est aussi pour les générations à venir que nous avons entrepris cette aventure ; c’est donc avec logique que nous avons confié aux enfants le soin de couper le ruban.

Après une visite des lieux en compagnie des élus et des journalistes, beaucoup s’attardèrent autour du verre de l’amitié qui a suivi. Précieux moment d’échanges avec tous ceux sans qui ce projet n’aurait pas été possible.

CRÉMAILLÈRE

Plus de 150 personnes sont venues l’après-midi pour célébrer joyeusement notre installation dans nos logements (enfin !). Ambiance fête champêtre en musique : merci à Miss Guinguette dont le répertoire a ravi bon nombre d’invités. 

De nombreux jeux étaient proposés ici et là pour petits et grands, ainsi que des nourritures abondantes et gourmandes.

Après que nous, «  les Voisinoux », ayons déclamé un texte évoquant quelques événements de notre histoire commune,  nous nous sommes risqués à chanter la chanson de Voisin’Ages, avec nos musiciens dont nous ne sommes pas peu fiers (vielle à roue, guitares, flûte traversière, tambourin…). Ce moment a été pour nous une façon d’exprimer notre immense joie d’être arrivés tous ensemble à cette grande étape !

Si notre chanson a fait sourire notre public, ce sont ensuite des éclats de rire qui ont accompagné le magicien Ben Rose durant son spectacle désopilant ! Une heureuse découverte pour beaucoup. 

C’est tard le soir que la soirée s’est terminée, après le concert déjanté de Barbie Club. Enfin…terminée ? Pas pour tout le monde. Quelques irréductibles sont restés autour du feu du barbecue jusqu’à 4 heures du matin. Mais ça…on ne peut pas l’écrire ici !

Les honneurs de la presse

Nous remercions M. Fabien Leduc pour l’article paru ce jour dans la presse. Notre entretien fut chaleureux et enrichissant de part et d’autre. Son intérêt pour notre histoire a été propice à un échange très nourri. Ce fut donc en effet enrichissant pour nous, car en parlant de notre cheminement nous en mesurons les méandres et les difficultés surmontées. Alors nous savourons d’autant plus les cadeaux que nous offre notre vie d’aujourd’hui…

Article à retrouver sur le Courrier de l’Ouest du 27 mai
ou sur le site du journal : ici

l’Habitat Participatif en Anjou

C’était le samedi 13 avril

Une personne de Voisin’Ages a participé à l’AG annuelle de HEP49 (Antenne départementale du réseau Habitat Participatif France ).

Après les bilans annuels de HEP49, huit groupes(*) ont présenté leurs projets ou leur habitat de façon théâtrale, chantante, musicale, humoristique ou narrative. Projets naissants, projets bien avancés ou projets aboutis avec retours d’expériences. Des curieux attentifs étaient venus ce jour-là pour découvrir ce que sont ces folles aventures humaines qui donnent envie d’habiter « autrement ».

Cette AG annuelle est toujours un moment de chaleureuses rencontres et de partages d’expériences, avec une écoute des difficultés, des écueils et des  rebonds qui jalonnent souvent le chemin…

Les Prés (Angers) : 
https://ecoquartierlespres.wordpress.com
La Chancelière (Villemoisan) : 
https://www.lachanceliere.com
Habitat Différent (Angers) : 
https://hd49.wordpress.com
Ecolodo (Pellouailles les Vignes): 
https://www.facebook.com/ecolodo49/?locale=fr_FR
Pouss’Coop (Rochefort sur Loire) : 
https://pousscoop.fr
Les Voisins d’Yvette (Angers)
L’Avernette (Ste Gemmes sur Loire)
Voisin’Ages

Retrouvailles au jardin ! 

Après cette pause estivale marquée par les absences des uns puis des autres, il est bon de se retrouver aujourd’hui dans notre jardin !

Avec cet été caniculaire, certaines plantations ont souffert, mais un peu moins que nous l’avions craint. Il s’agit de nettoyer et pailler de nouveau. Beaucoup de taille est nécessaire aussi, car les ronces ont pris quelques libertés ; laissons-leur néanmoins un territoire légitime.

Notre journée « Portes Ouvertes » du 4 septembre approche et tout doit être prêt pour l’accueil du public. Véhicules en tous genres se croisent sur le terrain. Aucun accident n’est à déplorer, bien que certaines personnes passent leur permis de tondeuse ou brouettes !

Faux, cisailles et faucilles passent de mains en mains. Chacun trouve naturellement sa place et sait se rendre utile, que l’on ait 4 ou 69 ans. Quelques douces heures de bonheur …

Recherche de futurs habitants

Rejoignez Voisin’Ages !

Il nous arrive de faire des grimaces mais nous sommes aussi des gens sérieux !
Notre coopérative d’habitants accueille aujourd’hui 9 foyers pour 10 logements en attente de construction.

Un logement restant

Le 10eme foyer sociétaire de notre Coopérative, disposera d’un logement T2 adapté PMR (personne à mobilité réduite) de 50 m2, de plain pied et situé dans un îlot de 3 logements initialement pensés pour des personnes « seniors ».
Ce logement pourra convenir aussi bien à un foyer senior (personne seule ou couple en quête d’un petit espace) qu’à une personne plus jeune à mobilité réduite.
Vous pouvez prendre connaissance de notre réflexion sur la question du « Bien Vieillir » dans notre charte fondatrice.

Si notre projet vous inspire, et si ce logement non encore attribué correspond à vos besoins, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous sans tarder.

Livraison des logements espérée dans l’hiver 2023-2024

Remarque

Comme indiqué dans notre protocole d’accueil , rejoindre un projet d’habitat participatif c’est d’abord être sociétaire coopérateur avant de devenir locataire. Par conséquent, cela demande de la disponibilité et de l’engagement ( « pourrai-je participer régulièrement aux réunions et temps conviviaux en présentiel ? ») . Disponibilité et proximité géographique sont donc pour vous, et pour nous, des éléments non négligeables à prendre en compte.

Dans les Mauges, ils réfléchissent à un projet d’habitat partagé

OUEST FRANCE 16/12/2016
Tous âges, diverses catégories socio-professionnelles mais une envie commune : partager un habitat, en moins en partie. | Marie-Anne Salvat

Des foyers de Jallais, Saint-Macaire, La Jubaudière, Cholet se sont réunis deux fois depuis septembre. Même si beaucoup de questions demeurent, leur groupe souhaite avancer et grandir.

Cela fait deux fois qu’ils se rencontrent autour d’une simple table. Ce soir, ça se passe chez Mickaël et Céline. Certains se connaissaient « d’avant », mais pas tous. Ce soir, un couple et une célibataire n’ont pas pu venir. Mais Nicolas et Virginie, Yvette et Denis, Florent, Sylvia, Nicole… sont là. Ils habitent Jallais, Saint-Macaire, La Jubaudière, et même Cholet. Tous âges, diverses catégories socioprofessionnelles. Point commun : l’envie de monter ensemble un projet d’habitat partagé. Dans le lot, d’ailleurs, une famille qui a déjà beaucoup réfléchi au sein d’un autre groupe (Clisson) puis décidé de repartir sur une nouvelle dynamique.


« C’est parti d’une journée de transition citoyenne, début septembre, à Saint-Macaire. Quelques-uns y participaient au titre de leur engagement associatif : AMAP, SEL, Colibri… En discutant les uns avec les autres, on s’est rendu compte que l’habitat partagé nous intéressait. D’où une invitation, par le bouche-à-oreille, à une réunion pour acter cet intérêt », expliquent-ils.

C’était le 27 octobre. Sept foyers ont répondu à l’invitation. Depuis, quelques-uns sont allés se renseigner là où ça bouge dans le domaine de l’habitat partagé : Nantes, Bouvron… Et en font ce soir le compte-rendu. Sur la table également, le questionnaire pensé ensemble le 27 octobre et rempli depuis par chaque famille sur sa vision détaillée de ce que pourrait être l’habitat partagé.

« Un habitat multigénérationnel et écologique est plébiscité », résume Florent. Dans les catégories « choix des espaces d’ordre privé » et « choix des espaces à partager », là aussi, les souhaits se révèlent voisins. La sphère personnelle comprend souvent les chambres et sanitaires, un salon-cuisine ; la sphère commune englobe plutôt la buanderie, le jardin, le potager, une salle de réception, une chambre d’amis, des ateliers, le garage… Quelqu’un a même pensé à l’espace « soins », avec sauna et table de massage ! Sinon, la majorité des réponses va dans le sens d’une réalisation relativement rapide du projet : deux ans.


De quoi peut-être bâtir des pistes de départ. N’empêche : bien des questions émergent au fil de la conversation. Habitat en campagne ou en ville ? Et, dans le premier cas, quel degré d’autonomie choisir ? Fabriquera-t-on de quoi s’éviter quotidiennement des déplacements vers les bourgs ou pas ? Et même, quid du rôle social (souhaité par tous) que la communauté est amenée à jouer (accueil de migrants, accueil de groupes, accueil en chambres d’hôtes) ? Et puis, ça commence où la campagne ?


Tant d’interrogations qui ne sont pas près d’avoir leur réponse. Car, « l’essentiel pour l’instant, c’est de constater notre réelle volonté d’avancer », résume le groupe, alors qu’une heure vient de passer autour de la table. Avancer en proposant des pistes pour la prochaine réunion : l’un, professionnel de la construction (maisons climatique et biosource), viendra avec des idées d’ordre architectural ; un autre avec des infos d’ordre juridique ; un troisième propose de créer une adresse mail pour l’accueil, largement souhaité, de nouveaux membres dans le groupe.

Car le nombre de partenaires serait, à croire les bouquins et revues étalées sur la table, un gage de réussite de projets semblables, au moins dans des pays étrangers. Mais le 12 janvier prochain*, combien seront-ils donc en plus autour de la table ? Le suspense ne fait que commencer.

*article rédigé en 2016…