Auditions d’architectes

Une séquence qui se préparait depuis plusieurs semaines !
Ces 30 septembre et 1er octobre nous avons reçu quelques architectes préalablement sélectionnés : découverte des équipes et des compétences constituant leurs cabinets respectifs ; méthodologie ; choix éthiques et écologiques ; concepts architecturaux ; expériences en matière d’habitat groupé et d’habitat participatif ; maîtrise des coûts ; suivi de chantier ; connaissance d’artisans locaux…etc.

Nous avons apprécié ces moments. Ils nous ont permis d’entrer dans une phase plus concrète de notre aventure !

Qui sera notre architecte ?
Place maintenant à la concertation, pour choisir prochainement l’architecte qui nous accompagnera dans la concrétisation de notre projet.
Comme chaque décision importante, elle sera prise au consentement , après écoute attentive de chacun.

Vers la sobriété



Soirée particulière ce soir

pour Voisin’Ages !

C’est notre première réunion « en vrai » depuis le déconfinement. Les sourires sont masqués mais la joie des retrouvailles ne l’est pas ! Quatre membres du groupe sont à domicile et les tentatives de participation par visio se heurtent à des problèmes de connexion nous conduisant à abandonner. Ils participent néanmoins puisque chacun avait été invité en amont à s’exprimer par écrit sur le sujet.

C’est un atelier qui est proposé aujourd’hui, sur le thème de la sobriété..
La sobriété est un sujet de fond qui a été beaucoup travaillé par les premiers membres qui ont créé l’association Voisin’Ages, et qui a servi de base à la charte. Néanmoins, le groupe s’est étoffé depuis et il est nécessaire de revenir sur le sujet, pour que chacun se sente partie prenante de la réflexion et des choix concrets qui en découleront.

L’une de nous anime ce soir cet atelier, et nous demande d’abord ce que nous choisirions si nous n’avions qu’UNE chose à apporter pour venir nous installer ensemble dans notre lieu de vie. Les choix des uns et des autres disent beaucoup de ce que nous sommes et de la tonalité du groupe…

Le grand support posé au sol est structuré en cercles concentriques , comme un mandala destiné à recevoir les mots et les idées qui viendront.
Quatre étapes sont proposées, pour nous faire cheminer ainsi :

  • nos valeurs fondamentales (celles qui nous animent et sont sous jacentes à cette quête de sobriété )
  • les principes et attitudes qui en découlent
  • les activités ( le « comment faire », les mécanismes à mettre en place)
  • les mises en œuvre pratiques dans l’habitat ( quels matériaux ? quelles installations ? quels choix concrets en divers domaines ?)

C’est un travail de réflexion qui est fructueux et qui nécessitera un second atelier pour le mener à son terme.

Nous remercions Marlène qui a su piloter cette riche soirée d’échanges !

Truelles et pinceaux…

En cette première quinzaine de mars, nous avions rendez-vous pour des travaux. Notre maison commune avait besoin d’un rafraîchissement.

Belle occasion de se retrouver tous, grands et moins grands…

Se répartir le travail en petites équipes…manier la truelle ou le pinceau.

Planter des fleurs ou fabriquer un composteur.

Préparer un repas pour réconforter tout le monde…

Avec des tâches précises planifiées en détail et en amont, chacun a su naturellement trouver sa place. 

Nous avons été enchantés de vivre ensemble ces moments. C’est en se confrontant à de telles situations concrètes que l’on peut tester la fluidité des relations et la bienveillance envers chacun, dans la confiance. 

Et quelle chance d’avoir pu faire cela avant que n’arrive la période de confinement, qui désormais nous prive de nos rencontres !

Savoir mesurer !

Le 3ème atelier avec Émeline nous a permis de nous écouter les uns les autres sur nos besoins concernant nos surfaces respectives et notre organisation de surface habitable.

De quelle manière grouper les logements en îlots sur notre terrain ? Cette prise au sol des maisons a des répercussions sur les coûts de construction et les aspects thermiques.

Projection sur le plan du terrain des surfaces individuelles souhaitées : petits papiers à l’échelle pour placer les maisons.


Bien sûr cette projection sur le terrain n’a rien de définitif, mais elle nous permet de nous faire une idée de l’espace restant (pour nos jardins, voies d’accès, parkings et aires de jeux…).

Nous avançons….

Mais nous pressentons qu’un confinement pourrait arriver, nous conduisant à organiser notre travail autrement !

Pour mieux se projeter

Ce mercredi 4 mars, nous avons le plaisir d’accueillir à nouveau Émeline Pothier, de l’Echo-Habitant. Cette soirée nous réjouit car elle nous permet à la fois un travail constructif et une vraie « respiration » ! Aujourd’hui il s’agit pour chaque foyer de réfléchir à son habitat personnel. Nous travaillons sur nos besoins individuels, nos attentes et nos intentions.

Dans un premier temps, Émeline nous invite à écrire individuellement ce qui nous a motivé pour rejoindre un projet d’Habitat Participatif. C’est une phase intéressante. Elle permet à notre accompagnatrice de percevoir la tonalité du groupe, et à tous les membres de Voisin’Ages de continuer à se mieux connaître.

Vient le moment de jouer ! Voilà qu’arrivent les plaquettes et cubes de bois. Nous pouvons imaginer la situation de notre maison individuelle par rapport aux autres. Occasion d’interroger notre rapport au voisinage…

Un brainstorming est proposé sur tout ce que nous faisons dans une maison. Cela conditionne ce qu’il nous faudra comme espaces. D’où cette nouvelle étape : faisons le plan de notre maison personnelle !

Certes ! Gabrielle Grandière, auteure de la comptine « Pirouette Cacahuète », est décédée le mois dernier, mais ce soir c’est certain : notre maison est en papier !

Merci Émeline et à bientôt !

Au travail !

C’est une journée tout autant conviviale que laborieuse qui se déroule à Voisin’Ages en ce samedi 8 février.

Il s’agit de travailler à la programmation architecturale de notre projet. Émeline POTHIER, de l’Echohabitant, nous accompagne durant 6 heures de réflexion.

Lors de ce premier atelier, il s’agit de s’approprier une vision d’ensemble des étapes qui vont nous amener à remettre un cahier des charges à l’architecte.

Cela suppose d’abord de réfléchir ensemble à ce que nous souhaitons concrètement partager et vivre dans les ESPACES COMMUNS de l’habitat.

Les cubes de bois et les pictogrammes apportés par l’intervenante nous permettent d’aborder de façon ludique ce travail en petits groupes. Les idées fusent, et cela donne aux uns et aux autres l’occasion de mieux se connaître. Cela suscite des confrontations d’idées et des interrogations sur ce que que sont nos rêves, nos désirs et nos besoins…

Se projeter sur le futur terrain, c’est aussi en mieux connaître les contraintes et les spécificités, en se référant au PLU et en observant les plans du cadastre, règle et crayon en main.

Nous remercions Émeline pour la manière dont elle a piloté cette journée, et c’est avec plaisir que nous la retrouverons pour les ateliers à venir…

Les premiers locataires de Voisin’Ages

Bienvenue à Kinder, Chocolat et Tartine

Trois amis à 4 pattes ont investi la parcelle de la maison commune : deux moutons et une chèvre. Bienvenue à Tartine, Kinder et Chocolat qui sont les premiers à profiter du terrain.
Merci à Vincent et Yoris pour la confection de la barrière et le transport des nouveaux occupants.

Apéro dînatoire pour les voisins !

14 décembre 2019… Que se passe-t’il donc ce soir ?

C’est avec beaucoup de plaisir que les membres de Voisin’Ages reçoivent les habitants du Boulevard de l’Egalité.

De magnifiques décorations de Noël en éléments naturels ont été installées ici et là, tandis que les vitres de la véranda se parent d’étoiles et flocons de neige. Une odeur d’épices et de vin chaud flotte dans l’air et un buffet festif prend place sur la table.

Il est évident que ce concept d’habitat commence à être connu (par les médias notamment) et que notre démarche est bien comprise et bien accueillie. C’est bien volontiers que nous répondons aux questions qui nous sont posées. Les échanges sont vraiment faciles et agréables. Notre invitation permet aussi aux habitants de se retrouver entre voisins.

Nous avons été touchés par l’intérêt porté à notre projet et par les paroles de soutien reçues…Merci aux foyers, adultes et enfants, qui sont venus nous rencontrer et partager cette soirée avec nous ! Nul doute que cela présage d’autres moments conviviaux…pour poursuivre la conversation.

Accueil et repas partagé

C’est un grand jour pour Voisin’Ages !

La matinée du dimanche est nécessaire pour nos derniers préparatifs.

Nous recevons ce jour plusieurs foyers qui ont déjà fréquenté le groupe, ou qui sont « nouveaux » et viennent faire connaissance.

Les échanges sont riches et fraternels. Ils se clôturent par un court moment musical improvisé donnant envie à certains d’esquisser un pas de danse ! Cette journée augure de nouvelles rencontres pour continuer à cheminer…

 

En soirée, la maison s’est vidée de nos invités, et il est temps pour le groupe Voisin’Ages de prendre un temps de calme pour laisser résonner cette journée riche de rencontres.

Un petit temps de créativité pour petits et grands permet à chacun de venir poser sa main de papier, décorée à sa guise, comme autant de feuilles d’automne sur un arbre commun…

Premier chantier !

C’est avec motivation et enthousiasme que les membres de Voisin’Ages se retrouvent ce samedi 16 novembre pour des temps de travaux consacrés à l’aménagement de la maison commune. 

Chacun selon ses capacités peut participer, les petites mains des enfants se mêlant à celles des adultes.

Du côté des adultes justement, on lessive et on frotte…On coud, on ponce et on peint…On tape, perce et visse…Tandis que dans la salle de jeux des enfants, on court et on saute, on rit et on dessine…Bon…ça se chamaille aussi parfois ! Bref, la maison s’anime !

Du côté du jardin il est temps d’élaguer un peu les fruitiers et de commencer à installer la clôture pour les moutons à venir. Voilà qui est presque fait. Et puis tout au long de l’après-midi des meubles arrivent, de ci…de là…

En une journée la maison est en grande partie aménagée et décorée, prête à recevoir chaleureusement nos invités du dimanche.

Reste à partager une douce soirée autour d’un jeu, d’un conte, d’un repas et de la projection du film «Rue de l’Utopie » (expérience de coopérative d’habitants).