De nouvelles vies à Voisin’Ages

Des fenêtres se sont parées de décorations, des pots de fleurs ont été installés, un moulin tourne au gré du vent, des jeux d’enfants sont apparus sur une terrasse… pas de doute, les premiers habitants ont investi leur logement.

Tandis que la provision de bûches diminue, à coté, chez les voisins, des cheminées fument. Les poêles réchauffent les bricoleurs qui terminent leur cuisine, leurs placards ou leurs peintures.

Cette fin de mois va voir fleurir de nouvelles taches de couleurs, au gré des emménagements qui vont courir jusqu’à la mi-mars. Le printemps ouvrira la nouvelle phase de notre projet et nous célébrerons les 7 ans écoulés. Au-delà des 10 maisons qui sont sorties de terre, l’heure sera sûrement à l’évocation des embuches, des victoires, des doutes et des rires par lesquels nous sommes passés et qui constituent les fondations de Voisin’Ages ; mais l’heure sera surtout à cette nouvelle vie qui commence ! Il reste beaucoup à faire pour aménager les extérieurs au gré de nos besoins individuels et collectifs. Nous nous réjouissons de la période créative qui s’annonce, où les idées et les talents vont pouvoir s’exprimer, pour le bonheur de tous.

Bienvenue en 2024

Nous souhaitons que ce soit une belle année constructive pour vous qui suivez ici nos actualités. Il est plus que jamais nécessaire de faire grandir des idées positives et contagieuses et de faire naître des initiatives vertueuses.

Voilà pour Voisin’Ages une année très attendue !  Et l’arc en ciel qui est venu couvrir nos maisons le 1er janvier est certainement de bon augure.

On avance, dehors et dedans

En décembre nous avons vu se réaliser le pavage de notre voie de circulation : ça roule !
Cela nous change considérablement la vie pour accéder aisément à nos logements, durant cette période d’auto finitions intérieures. Chaque foyer s’active pour les achever avant la réception des travaux et les emménagements qui suivront.

Les poêles à bûches et à pellets sont installés et fonctionnels. Nous attendons le feu vert qui nous donnera le droit de les utiliser. Quel bonheur !
En attendant, l’hiver nous offre parfois des levers de soleil quelque peu féériques…

Les tractopelles sont de retour

En ces jours pluvieux de novembre, tandis que les uns s’initient à la peinture et aux enduits, d’autres posent du carrelage et du parquet.

Certains bâtissent aussi de leurs mains expertes des lits mezzanines pour la chambre des enfants. Mais un regard vers l’extérieur nous apprend que les tractopelles sont de retour !

Des surprises au sud

Il y a eu ces derniers temps des projections sur plans et de longues discussions sur l’équilibre entre espaces privés et espaces partagés. Il y a eu des inquiétudes sur « comment allait être re-étalée cette haute butte de terre » qui avait bousculé notre perception du terrain…Alors l’arrivée des engins de terrassement est un événement !!!

Nous voilà rassurés. Nous reprenons conscience de l’espace dont nous disposons. Certes, la différence de niveau entre les jardins partagés au sud et le lieu d’implantation des maisons nous oblige à étager le sol d’une manière inattendue.

Cette configuration constitue un défi et une formidable opportunité pour inventer un paysage en nous adaptant aux contraintes qui se présentent. C’est donc un nouveau chantier qui nous attend au printemps, après notre emménagement : le paysagisme. Et pour cette phase créative et laborieuse, toute aide sera la bienvenue, que ce soit pour la conception ou pour les plantations.


Des questions au nord

Dans le même temps , côté Nord, notre voie de circulation sera bientôt pavée.

La gestion de l’entrée nécessite une petite réunion sur site pour vérifier la pertinence de nos choix ( où placer les poubelles ? Et les boîtes aux lettres ? Et un stock de terre végétale ?…)

De toute évidence, nous ne sommes pas près de nous ennuyer !

La saison du blanc

Voici venu Septembre, et c’est le moment de se mettre aux auto-finitions.

Tout d’abord poncer les bandes des placos, et peindre les murs en blanc. C’est encore une nouvelle expérience pour Voisin’Ages. On voit ici et là s’activer nos hommes en tenue de circonstance…Quelques bonnes volontés viennent prêter mains fortes.

Fin des bardages

Quel bonheur !

Voilà achevée la pose de nos bardages. Les terminer si vite était improbable. L’îlot A a maintenant comme les deux autres son habit de bois. Le couvreur, lui, se chargera de poser les bardages acier (rouge rubis) sur les celliers et les pignons. Il est certain que Voisin’Ages rime aussi avec courage !

Cette expérience aura enrichi nos savoirs faire. Un tel chantier renforce aussi les liens et la solidarité.  Les groupes se forment au hasard, selon les disponibilités des uns et des autres. Les échanges de compétences sont nombreux, et le plaisir de se retrouver est intact.


Il faut nous préparer maintenant à de longs mois de travail pour nos finitions intérieures : carrelages, parquets, peintures…Voilà encore au fil des semaines de sympathiques moments de travaux, CHACUN AU SERVICE DE TOUS.


MERCI !

Nous remercions à nouveau familles et amis, venus donner de leur temps sur le chantier.
Et nous remercions les sociétaires du collège B, investisseurs solidaires, qui permettent au projet de se réaliser.

D’un îlot à l’autre

Le bardage de l’îlot B se termine.

A l’issue de ce 4ème week-end de juillet, le bardage de l’îlot B touche à sa fin…
Il faut dire qu’en semaine des petites équipes se sont succédées sur le chantier et ont avancé avec une belle efficacité ! Restent quelques finitions ici et là…

C’est une expérience très riche que cette constitution de trios ou de binômes qui ne sont pas toujours les mêmes et apprennent à travailler ensemble sur différents postes. C’est maintenant une organisation bien rodée.

A l’assaut de l’îlot A

L’enthousiasme est toujours là, avec une surprise de taille : pouvoir faire dès ce 22 juillet les départs de lames du 3ème îlot !
Ainsi l’îlot A , adapté PMR, va pouvoir à son tour s’habiller de bois…

Nous sommes de ce fait en avance sur le calendrier prévu . 
Et c’est une bonne chose, car les familles ont besoin d’aller s’évader un peu avec les enfants, pour prendre un peu de vacances bien méritées ! D’autres reviennent et vont prendre le relai. 






Ça barde encore !

Quatre nouvelles journées de bardage se terminent. C’est le moment de se poser autour d’un verre pour marquer la clôture du chantier.

Nous sommes actuellement sur l’îlot B : groupe de 4 logements avec étage. Grâce à une forte mobilisation  ce week-end, le travail a été fructueux. 
Merci à nos familles et amis venus nous prêter main forte.

Durant la semaine qui vient quelques-uns viendront encore poser quelques lames. Et le week-end prochain verra de nouveau un fort rassemblement de bonnes volontés. 
Quelle magnifique aventure !

Enthousiasme contagieux

Grâce à la bonne volonté et l’engagement de tous, et avec l’aide d’amis ou parents compétents, le bardage de l’îlot C (3 logements avec étage) a été réalisé en 9 jours ! 
Nous n’aurions pas osé l’imaginer.

Nous remercions Bernard, Éric, Clément, Brigitte, Armand, Maria, Joël, Marc, Quentin, Vanessa, Sylvain et Nicolas, qui sont venus nous aider et apporter leurs précieuses compétences, que ce soit aux bardages ou à l’intendance.

De leur côté, les enfants profitent de ces journées partagées pour faire de la pâtisserie, des ateliers créatifs et des jeux. Avec l’aide d’un ou deux adultes, l’aîné construit un bac à sable pour les petits.




Quand Voisin’Ages rime avec bardages

Poser nous-mêmes les bardages ? C’est un choix budgétaire qu’il a fallu accepter il y a un an. Ce fut une décision difficile à prendre, pour une tâche qui nous semblait bien lourde.

Alors depuis quelques semaines il a fallu organiser un planning de chantier, en bloquant des week-ends, et même des plages de 4 ou 5 jours consécutifs, chacun essayant de libérer du temps malgré les charges professionnelles et familiales des uns et des autres. 

Des mains et du bois

Après un démarrage mercredi 3 mai avec un professionnel du bâtiment – qui va nous coacher à chaque lancement d’une nouvelle étape – certains s’initient au montage des bardages. Et dès le 4 mai des équipes se mettent en place. Nous remercions les quelques membres de nos familles venus nous soutenir ! 

Plusieurs groupes s’organisent sur différents côtés de l’îlot C.
Chacun trouve sa place et sa tâche. Ainsi, les actions s’enchaînent avec une certaine fluidité. Seules les averses qui s’invitent obligent à quelques pauses.
Mesurer, poser, mettre à niveau, tasser, ajuster, pointer…le jeu de construction va bon train ! En 4 jours au lieu des 5 prévus, tout le rez-de-chaussée de l’îlot a maintenant reçu son bardage. Et nous sommes émerveillés du résultat. 

Travailler ensemble et cultiver la bonne humeur

Cette expérience de chantier ne peut que renforcer la cohésion du groupe et notre capacité à accueillir les compétences de chacun, quelles qu’elles soient.

De son côté, l’équipe d’intendance veille à offrir des repas colorés et savoureux. Merci à Jacques, notre chef cuisto du moment ! Les repas partagés ne sont jamais tristes à Voisin’Ages. Ces repas de chantier n’échappent pas à la règle. Ils sont l’occasion de nous retrouver avec les enfants, qui pour certains préfèrent venir déjeuner au « repas du chantier » plutôt qu’à la cantine ! 

Dans les projets d’habitats participatifs les enfants souffrent parfois du temps que les parents consacrent aux nombreuses réunions. Nous souhaitons que cette nouvelle phase de la vie du groupe soit aussi l’occasion d’offrir une place plus grande aux enfants…Ainsi , au fil des mois qui viennent, des activités leur seront proposées, en marge du chantier de bardage.