C’est signé !

Une étape attendue

Ce soir nous avons signé les devis pour les entreprises qui vont intervenir dans nos constructions. Une façon de clore une période un peu tendue, au vu des augmentations actuelles des coûts. Mais comment pourrions-nous ne pas mener ce projet à son terme ? 

Conjugaison

Depuis quelques temps nous apprenons à conjuguer les verbes : examiner, choisir, peser, comparer, statuer, rogner, compter, ajouter, soustraire, multiplier, négocier, enlever, remplacer…et donc aussi : grogner, grimacer, s’encourager, patienter, se motiver, se réconforter et surtout « s’imaginer dans 2 ans, vivre en chaleureux voisinage ». 

Une histoire de temps

Nous regardons le passé 
pour apprécier le chemin parcouru.
Nous accueillons le présent 
avec son lot de surprises incessantes.
Nous regardons l’avenir 
avec curiosité et gourmandise.

Si vous saviez comme nous avons hâte de concrétiser notre rêve ! 

Devenir investisseur solidaire  

Nous sommes à la recherche de coopérateurs du collège B, c’est à dire des sociétaires qui ne seront pas habitants mais souhaitent voir aboutir notre  projet en  le soutenant financièrement.  

De plus en plus de personnes préfèrent aujourd’hui placer de l’épargne dans des projets solidaires plutôt que laisser leur argent dormir sur des comptes bancaires. Cela permet aussi d’avoir la certitude que cet apport ira vers des causes avec lesquelles on se sent en accord. Question d’éthique et de cohérence avec ses valeurs.

Le statut de coopérateur confère à chacun des droits et des devoirs. 
Voici les axes principaux qui concernent les coopérateurs non habitants : 

  • Je suis propriétaire de parts sociales. 
  • Ces parts se vendent, se transmettent et se valorisent selon l’Indice de Référence des Loyers (IRL, par l’INSEE). 
  • Je soutiens et je peux être ponctuellement utilisateur des services de la coopérative (pour ceux qui sont proches géographiquement)
  • Je peux contribuer par l’apport de capitaux à la réalisation de ses objectifs. 
  • J’ai un droit de vote lors des Assemblées Générales de la Société si je souhaite y participer
  • Je soutiens un projet immobilier non-spéculatif. Les parts sociales ne suivent pas la hausse du marché immobilier libre »

Nous imaginons la  joie que nous aurons plus tard à réunir tous ceux qui auront contribué à l’aboutissement de notre projet d’habitat participatif intergénérationnel ! 

Nous remercions encore ici les personnes qui ont répondu à notre appel et ont fait le choix de nous rejoindre en prenant des parts sociales. Alors…pourquoi pas vous ? 

Notre FAQ répond à la plupart des questions qui nous sont posées : https://habitatparticipatifvoisinages.fr/la-cooperative/foire-aux-questions/

et pour nous contacter : https://habitatparticipatifvoisinages.fr/nous-contacter/

Aux arbres citoyens !

Notre première campagne de financement participatif sur HelloAsso s’achevait cette semaine avec près de 1000€ collectés grâce à une vingtaine de contributeurs. Nous les remercions chaleureusement et préparons leurs contreparties.

C’est 50% de notre objectif qui a été atteint mais, d’ores et déjà, nous avons investi une partie de la somme pour verdir le terrain. Le reste sera utilisé plus tard lorsque les travaux de terrassement seront terminés.

A la Sainte Catherine tout bois prend racine

Nous avons mis à profit cette adage pour planter des arbres et arbustes fruitiers, des plantes grimpantes et des vivaces. Objectif : habiller la clôture-béton un peu terne et créer un mur végétal.

Durant une journée, petits et grands avons donc mis la main à la pâte terre.
Tandis que certains apprenaient à transplanter, d’autres creusaient, enrichissaient le sol de corne broyée et de compost.

C’est ainsi que 3 pêchers, 1 pommier, 1 érable, 1 ginkgo, 15 framboisiers, 15 casseilliers, des rosiers, des lierres bicolores, des heucheres et des bambous ont été accueillis généreusement. Bien sur, les indigènes (lierre, ronces et cornouillers) habitant déjà sur place, ont été déplacés ou ont juste eut le droit à une petite coupe d’automne pour s’épanouir.
En prévision d’une transplantation future et pour les habituer au sol local, des arbres ont aussi été mis en jauge (en réserve).

Nous avons aussi fabriqué trois treillis de bois et métal pour faire courir des hydrangea, des jasmins et des clématites. Des tomettes ont été posées pour marquer les parterres, donnant au lieu, un petit air de « chez-nous ».

Enfin, pour nous surprendre au début du printemps, des bulbes de tulipes, jacinthes et aulx patientent sagement sous le tapis de feuilles mortes qui a été étendu à la fin des travaux.

Le soutien de Mauges Communauté

Quelques membres de Voisin’Ages étaient allés en juillet présenter le projet auprès d’une commission d’élus de Mauges Communauté. Cela en vue de l’obtention d’une subvention dans le cadre du Programme Local de l’Habitat (PLH).

Ce programme a pour objectifs :
– de permettre l’émergence d’habitats innovants, durables et mixtes 
– de capter les forces vives des porteurs de projets (bailleurs sociaux, associations…) pour faire émerger de nouveaux projets d’habitat innovants et/ou intergénérationnels
– d’accompagner  l’émergence de 4 projets d’habitat innovants et/ou intergénérationnels.


Le conseil communautaire du 20 octobre a validé une convention d’objectifs avec la coopérative d’habitants SAS Voisin’Ages, en lui accordant une subvention de 40000€ . C’est un soutien appréciable dans un contexte où le coût des matériaux de construction nous donne quelques inquiétudes !

Campagne de financement participatif

Aux arbres citoyens !

photo d'arbres au printemps

Nous croyons en la force des arbres, à pouvoir nous offrir de l’ombre, des fruits, des abris pour la biodiversité et à contribuer à créer un lieu de détente autour des logements.
De plus, leur rôle à maintenir un micro climat agréable lors de fortes chaleurs n’est plus à démontrer et leur connexion avec le futur potager ne sera que bénéfique.

Si vous partagez ces valeurs, nous faisons appel à votre contribution (avec ou sans contreparties) pour financer une partie de l’achat d’arbres, fruitiers et d’ornements, adaptés à notre terrain et aux contraintes bioclimatiques.

En nous aidant, vous participez à reboiser les cœurs de villes et permettez à notre projet d’atteindre l’objectif environnemental que nous voulons lui donner.

Un relai de notre appel auprès de vos proches est aussi un soutien,
Parlez-en autour de vous !

Un soutien qui tombe à pic !

Après plusieurs mois de rencontres et marques d’intérêt de la part des élus de Sèvremoine, nous avons reçu officiellement ce jour la délibération du Conseil Municipal du 1er juillet, donnant à notre SAS coopérative un accord de principe pour une garantie d’emprunts . C’est une heureuse information pour nous !

Ce soutien , très attendu par le groupe, montre que nous avons su proposer à Sèvremoine un projet innovant, solide financièrement et humainement, et qui est en adéquation avec la politique locale de l’habitat.

Nous remercions les élus qui font confiance à notre projet citoyen, conçu pour et par les habitants.

Pour consulter l’article du courrier de l’ouest du 7/07/21 :
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/sevremoine-49450/un-projet-de-voisinages-a-saint-macaire-0dac884c-48bf-46fe-a71e-e14433bccb79

Aux arbres citoyens !

Ça y est ! Pour fêter l’arrivée de l’été, notre première campagne de financement participatif est lancée sur HelloAsso.

Cette première cagnotte a pour objet l’achat d’arbres fruitiers pour notre terrain, afin que lors de notre aménagement en 2023 ils aient eu le temps de grandir un peu, pour notre plaisir et pour celui des abeilles butineuses.

Vous voulez participer à notre campagne « AUX ARBRES CITOYENS » ?
C’est ici : 
https://www.helloasso.com/associations/voisin-ages

Heureux événement !

Voisin’Ages vient de rejoindre la grande famille des « Oasis » (cf mouvement des Colibris ) qui se définissent comme «des lieux écologiques et collectifs, qui expérimentent des formes de solidarité et de vivre-ensemble au service d’une transition écologique ».

La coopérative Oasis vient en complément de tout ce que propose le mouvement des Colibris, en intervenant sur le volet financier sous forme de prêts. Elle permet ainsi aux groupes d’atteindre leurs objectifs. Dans le même temps nous allons bénéficier d’un accompagnement précieux en divers domaines. Nous remercions le conseil d’administration de la coopérative de nous avoir accordé cet agrément. De ce fait la coopérative Oasis entre comme sociétaire du collège B de notre SAS.

Nous remercions particulièrement Mathieu Labonne, son président, pour son écoute et son soutien. Cette aide financière nous était indispensable pour continuer l’aventure. Rejoindre la grande famille des Oasis est particulièrement réjouissant.

Quelle bonne nouvelle pour finir l’année et commencer la nouvelle !

Cet été chez Voisin’Ages

L’été de Voisin’Ages a été ponctué de quelques étapes importantes.


Après plusieurs mois de travail (merci aux membres courageux de notre commission juridique) , nos statuts juridiques ont pu être réexaminés, modifiés, amendés et re-déposés au greffe. Vous pouvez désormais les consulter en ligne  sur le site: https://habitatparticipatifvoisinages.fr/les-statuts-juridiques/

Les membres de notre commission architecture n’ont pas chômé non plus, puisqu’ils ont pu prospecter et sélectionner une liste d’architectes qui, seront auditionnés fin septembre. Cette étape nous réjouit car elle augure une nouvelle page de notre histoire, avec des préoccupations plus concrètes et plus créatives !

Avec Émeline Pothier de l’Echo-Habitant, nous avons pu finaliser le cahier des charges destiné aux architectes auditionnés , afin qu’ils comprennent notre démarche et nos attendus généraux.

Un de nos foyers a emménagé dans la maison commune pour le laps de temps qui reste avant la remise des clés de nos futurs logements (printemps 2023 si tout va bien). Bienvenue aux premiers locataires de notre coopérative d’habitants ! 

L’été fut marqué aussi par l’ouverture du capital au College B , c’est à dire aux coopérateurs extérieurs, qui sont associés non-habitants et souhaitent soutenir la coopérative . C’est ici : https://habitatparticipatifvoisinages.fr/

Fin août un géobiologue est venu  sur le terrain repérer les principaux courants d’eau, les lignes de failles et d’autres choses encore, assorties de précieux conseils. Il a pu ainsi indiquer les endroits où il faudra éviter de placer un lit pour préserver la santé des habitants. Ces informations seront transmises à l’architecte, qui pourra donc en tenir compte dans ses plans.