Assemblée Générale de HEP49

Ce 23 avril, deux membres de Voisin’Ages ont participé à l’Assemblée Générale de HEP 49. Ce fut l’occasion de mesurer l’importance d’appartenir à un réseau actif permettant une mise en liens et proposant une mine d’informations, pour aider les projets à se développer. 

Les collectifs d’habitants sont de plus en plus nombreux. Pour aider les projets à aboutir, les thèmes de travail ne manquent pas ! Par exemple : les recherches de financements (aides, subventions…), la question du vieillissement de la population dans les habitats participatifs, et plus récemment la demande croissante d’eco hameaux en habitats légers.
Nous ne pouvons que remercier tous les bénévoles qui animent ces réseaux au niveau national, régional et départemental.

Pour ceux que cela intéresse, la cartographie des Habitats Participatifs est ici
( les projets sont nombreux et la carte peut mettre du temps à se télécharger )

Le soutien de Mauges Communauté

Quelques membres de Voisin’Ages étaient allés en juillet présenter le projet auprès d’une commission d’élus de Mauges Communauté. Cela en vue de l’obtention d’une subvention dans le cadre du Programme Local de l’Habitat (PLH).

Ce programme a pour objectifs :
– de permettre l’émergence d’habitats innovants, durables et mixtes 
– de capter les forces vives des porteurs de projets (bailleurs sociaux, associations…) pour faire émerger de nouveaux projets d’habitat innovants et/ou intergénérationnels
– d’accompagner  l’émergence de 4 projets d’habitat innovants et/ou intergénérationnels.


Le conseil communautaire du 20 octobre a validé une convention d’objectifs avec la coopérative d’habitants SAS Voisin’Ages, en lui accordant une subvention de 40000€ . C’est un soutien appréciable dans un contexte où le coût des matériaux de construction nous donne quelques inquiétudes !

Un soutien qui tombe à pic !

Après plusieurs mois de rencontres et marques d’intérêt de la part des élus de Sèvremoine, nous avons reçu officiellement ce jour la délibération du Conseil Municipal du 1er juillet, donnant à notre SAS coopérative un accord de principe pour une garantie d’emprunts . C’est une heureuse information pour nous !

Ce soutien , très attendu par le groupe, montre que nous avons su proposer à Sèvremoine un projet innovant, solide financièrement et humainement, et qui est en adéquation avec la politique locale de l’habitat.

Nous remercions les élus qui font confiance à notre projet citoyen, conçu pour et par les habitants.

Pour consulter l’article du courrier de l’ouest du 7/07/21 :
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/sevremoine-49450/un-projet-de-voisinages-a-saint-macaire-0dac884c-48bf-46fe-a71e-e14433bccb79

Rencontre avec les élus

Aujourd’hui : réunion en visio avec des membres de la commission Urbanisme et Environnement de la commune de Sèvremoine .

Les trois ambassadeurs de Voisin’Ages ont apprécié l’accueil qui leur a été réservé. Accompagnés de notre architecte Cécile Nissoux et d’Emeline Pothier  de l’Echo-habitants , ils ont pu exposer l’histoire et les objectifs de notre projet.
Les défis qui nous restent à relever, tant au niveau de l’étape de construction qu’au niveau financier, nécessitent soutiens et partenariats. Nous remercions les élus pour leur écoute et pour l’intérêt qu’ils ont porté à notre projet, qui constitue à leurs yeux une démarche innovante en adéquation avec les politiques locales.
Cette rencontre est pour nous une étape importante et très encourageante.

Heureux événement !

Voisin’Ages vient de rejoindre la grande famille des « Oasis » (cf mouvement des Colibris ) qui se définissent comme «des lieux écologiques et collectifs, qui expérimentent des formes de solidarité et de vivre-ensemble au service d’une transition écologique ».

La coopérative Oasis vient en complément de tout ce que propose le mouvement des Colibris, en intervenant sur le volet financier sous forme de prêts. Elle permet ainsi aux groupes d’atteindre leurs objectifs. Dans le même temps nous allons bénéficier d’un accompagnement précieux en divers domaines. Nous remercions le conseil d’administration de la coopérative de nous avoir accordé cet agrément. De ce fait la coopérative Oasis entre comme sociétaire du collège B de notre SAS.

Nous remercions particulièrement Mathieu Labonne, son président, pour son écoute et son soutien. Cette aide financière nous était indispensable pour continuer l’aventure. Rejoindre la grande famille des Oasis est particulièrement réjouissant.

Quelle bonne nouvelle pour finir l’année et commencer la nouvelle !

Cet été chez Voisin’Ages

L’été de Voisin’Ages a été ponctué de quelques étapes importantes.


Après plusieurs mois de travail (merci aux membres courageux de notre commission juridique) , nos statuts juridiques ont pu être réexaminés, modifiés, amendés et re-déposés au greffe. Vous pouvez désormais les consulter en ligne  sur le site: https://habitatparticipatifvoisinages.fr/les-statuts-juridiques/

Les membres de notre commission architecture n’ont pas chômé non plus, puisqu’ils ont pu prospecter et sélectionner une liste d’architectes qui, seront auditionnés fin septembre. Cette étape nous réjouit car elle augure une nouvelle page de notre histoire, avec des préoccupations plus concrètes et plus créatives !

Avec Émeline Pothier de l’Echo-Habitant, nous avons pu finaliser le cahier des charges destiné aux architectes auditionnés , afin qu’ils comprennent notre démarche et nos attendus généraux.

Un de nos foyers a emménagé dans la maison commune pour le laps de temps qui reste avant la remise des clés de nos futurs logements (printemps 2023 si tout va bien). Bienvenue aux premiers locataires de notre coopérative d’habitants ! 

L’été fut marqué aussi par l’ouverture du capital au College B , c’est à dire aux coopérateurs extérieurs, qui sont associés non-habitants et souhaitent soutenir la coopérative . C’est ici : https://habitatparticipatifvoisinages.fr/

Fin août un géobiologue est venu  sur le terrain repérer les principaux courants d’eau, les lignes de failles et d’autres choses encore, assorties de précieux conseils. Il a pu ainsi indiquer les endroits où il faudra éviter de placer un lit pour préserver la santé des habitants. Ces informations seront transmises à l’architecte, qui pourra donc en tenir compte dans ses plans.