Aux arbres citoyens !

Ça y est ! Pour fêter l’arrivée de l’été, notre première campagne de financement participatif est lancée sur HelloAsso.

Cette première cagnotte a pour objet l’achat d’arbres fruitiers pour notre terrain, afin que lors de notre aménagement en 2023 ils aient eu le temps de grandir un peu, pour notre plaisir et pour celui des abeilles butineuses.

Vous voulez participer à notre campagne « AUX ARBRES CITOYENS » ?
C’est ici : 
https://www.helloasso.com/associations/voisin-ages

Faites de la joie

Enfin tout un week-end convivial pour Voisin’Ages. Grâce à un couvre-feu plus tardif et un soleil radieux, ces deux journées en plein-air nous ont réjoui le cœur.

Vive le bois de palettes !

Pendant que les plus bricoleurs construisent une cabane, les enfants s’immergent dans la peinture pour décorer leur comptoir de marchande.
D’autres tondent les hautes herbes pour faire des allées, en préservant des espaces fleuris pour les insectes butineurs. 

Mettre des mots

Une réunion des adultes sous le chêne a permis d’échanger en profondeur et d’exprimer en conscience et en confiance les «frustrations» qui jalonnent le parcours ( faire du collectif, avec les contraintes liées à un statut de bailleur, nous conduit nécessairement à faire des choix et des concessions). Un second temps fut offert pour déposer symboliquement sur un arbre les «récompenses» afférentes à ces choix et compromis. Ces échanges, dans un climat d’écoute bienveillante, ont été riches d’émotion et de chaleureuse fraternité.

Merci à Aurélie pour l’animation d’un jeu de l’oie géant sur le terrain. 
Puis quoi de mieux que grillades et guitares pour conclure cette journée ?


En chemin

Dimanche nous a vus prendre la route avec Sylvain sur des sentiers ombragés, en apprenant à reconnaître les stellaires, le rumex, la porcelle…ainsi que quelques comestibles : jeunes feuilles de ronces, pâquerettes, oseille sauvage, églantines, fleurs de trèfle. 
Un repas fleuri a ensuite réjoui nos yeux et nos papilles


L’ombre du chêne a accueilli nos échanges, au milieu des voix et des rires des enfants, tandis qu’une démonstration de calligraphie a charmé petits et grands. 

Difficile de se quitter ce soir. 
Nous étions si bien tous ensemble !

Merci à Gabriel, sur son arbre perché, d’avoir réalisé cette jolie photo ensoleillée !

Semons ensemble

Un moment bucolique

C’est un 8 mai bien réjouissant : voilà un nouveau rendez-vous sympathique pour des retrouvailles en plein air sous un soleil radieux.

Arrosoirs et serfouettes

Il y a peu, une merveilleuse idée a germé dans la tête de Marlène : pourquoi ne pas marquer nos périmètres de maisons par des semis de prairie fleurie ? Proposition réjouissante retenue. Il n’en fallait pas plus pour rassembler grands et petits. « Il faudra une heure pour sarcler autour de sa maison » a prévenu Sylvain. Il était bien optimiste ou avait sur-évalué nos capacités respectives !

Après deux heures de transpiration, quelques courbatures et des ampoules aux mains, il nous reste à semer nos graines, arroser puis cultiver la patience pour voir fleurir notre prairie durant l’été…

C’est certain : ON SÈME FORT CHEZ VOISIN’ÂGES !

Les p’tits loups

Grande première ce matin : une réunion de commission pour les enfants ! 

Maintenant que le projet architectural arrive à son terme, petits et grands commencent à pouvoir visualiser leurs futures maisons et les espaces extérieurs. Le moment est venu de faire s’exprimer les enfants sur leurs souhaits pour les espaces de jeux.

Une réunion dans l’herbe, ce samedi 8 mai, a donc rassemblé tous nos « p’tits loups » de 2 à 11 ans, en compagnie d’Aurélie, Sylvain et Nicolas. 

Margot, Alice, Célestine, Marius, Camille, Amaury, Timéo, Gabriel, Théotime.

Des jeux pour maintenant et pour plus tard

Les 9 enfants de Voisin’Ages ont déjà plaisir à se retrouver et jouer ensemble quand une occasion se présente. Il s’agit donc de voir quels jeux pourraient déjà être construits et installés sur le terrain dès maintenant. Et de garder pour 2023 ceux qui seront installés quand nous intègrerons les lieux.

Des idées à foison

Certains avaient déjà beaucoup réfléchi en amont. Des croquis avaient même été dessinés par certains. Les idées n’ont pas manqué, des plus attendues aux plus…étonnantes ! Délicat apprentissage du discernement entre le souhaitable et le possible. Entre un skate park et un bac à sable l’écart est grand ; entre un toboggan et un village Viking aussi !

Dès fin mai, les plus bricoleurs du groupe d’adultes pourront répondre à des souhaits et réaliser quelques rêves.

Un jour de printemps à Voisin’Ages

Atelier karaté

Sous l’impulsion de Flower vêtu de son kimono, un atelier échange de savoir a été improvisé !
Trois adultes et quatre enfants d’entre nous, ont profité d’une séance de démonstration et d’initiation au karaté… on a pu voir et tester heiko dashi, zenkutsu dashi et autres positions.
Puis sous la houlette de notre Sensei Flower, nous nous sommes frottés aux Gedan barai (technique de blocage) et au coup de pied Mae geri ! Coordination et concentration mentale devaient être au rendez-vous sous peine de s’emmêler les pinceaux.

Pour finir nous avons admiré la chorégraphie d’un kata (suite de mouvement mimant un combat).

Pendant ce temps là…

Deux spectateurs étaient aux premières loges de cette séance :
Un charançon couronné (liparus coronatus) qui a entrepris l’ascension de la cabane…
et sa cousine chenille (dont je n’ai pas le nom), qui elle, a choisi l’ascenseur en fil de soie pour atteindre la cime du chêne…

Rencontre avec les élus

Aujourd’hui : réunion en visio avec des membres de la commission Urbanisme et Environnement de la commune de Sèvremoine .

Les trois ambassadeurs de Voisin’Ages ont apprécié l’accueil qui leur a été réservé. Accompagnés de notre architecte Cécile Nissoux et d’Emeline Pothier  de l’Echo-habitants , ils ont pu exposer l’histoire et les objectifs de notre projet.
Les défis qui nous restent à relever, tant au niveau de l’étape de construction qu’au niveau financier, nécessitent soutiens et partenariats. Nous remercions les élus pour leur écoute et pour l’intérêt qu’ils ont porté à notre projet, qui constitue à leurs yeux une démarche innovante en adéquation avec les politiques locales.
Cette rencontre est pour nous une étape importante et très encourageante.

Par la porte ou la fenêtre !

Baies et fenêtres, allèges et vantaux. Ouvertures fixes ou coulissantes…
Trouver l’équilibre entre ce qui relève des options individuelles et des choix collectifs.

C’est un peu compliqué, surtout quand les réunions en visio ne nous offrent que les fenêtres de nos ordinateurs pour échanger ! Alors c’est certain, il n’y a pas que nos baies qui sont oscillo-battantes , nos décisions le sont un peu parfois !

De piquets en ficelles

Le beau soleil de ce dimanche de mars est propice à notre programme du jour ! 
Puisque depuis le 4 mars nous sommes désormais propriétaires du terrain convoité, nous voilà sur place pour symboliser les contours de nos maisons.

Un nouveau jeu

C’est amusant et surprenant. Plan à la main, nous partons avec piquets, ficelles, mètres enrouleurs, règles, pinces à linge…et nous nous redisons les consignes. Car l’un de nous a préparé soigneusement la marche à suivre.

Nous voilà partis pour arpenter le terrain, y reporter les bonnes mesures, se tromper d’échelle, recommencer, faire du calcul mental, se prendre la tête, trébucher dans les trous, tirer les ficelles, planter les piquets, s’entraider aussi. Notre chorégraphie a beaucoup amusé les passants ! 

Il y a un an nos maisons étaient en carton, aujourd’hui c’est sûr : elles sont plutôt en ficelles !

Ainsi nous pouvons commencer à mieux nous approprier l’espace et nous projeter dans notre future vie de voisins.

Les enfants quant à eux sont plus avancés que nous dans la phase constructive. Ils en sont à installer l’ascenseur, d’une conception toute en sobriété !

Faire des choix

Après la présentation de la dernière esquisse de l’APS (Avant Projet Sommaire), et avant de passer à la phase d’APD (Avant Projet Définitif) il nous faut aujourd’hui continuer à valider nos choix, afin de les transmettre à SOLÉCITÉ.

Quelle sera la part de la construction ? Celle de l’auto construction ? et de l’auto finition ? Évaluer le souhaitable et le possible. Repérer nos compétences internes. 
Quelle étape passionnante où chacun doit faire preuve de discernement et d’écoute mutuelle ! Quels choix pour les occultants ? Quels modes de chauffage ? Perdre un peu ici pour gagner autre chose ailleurs…
Il convient de regarder nos renoncements non pas comme des frustrations individuelles, mais comme un souci de cohérence avec nos valeurs collectives. 
En cela notre Charte fondatrice est une aide précieuse, et un rappel permanent de ce qui nous porte. Et une valeur en particulier se rappelle à nous à chaque étape : LA SOBRIÉTÉ 

Bon, soyons honnêtes:
les contraintes budgétaires nous y aident !



De combles en celliers

Nouvelle étape aujourd’hui avec nos architectes. Nous entrons de plus en plus dans le concret. Cécile Nissoux fait de nouvelles propositions pour l’emplacement des celliers partagés de chaque îlot. 

Des combles partagés
La rénovation prévue de la maison commune permettra d’y aménager des combles pour nos stockages divers : de quelle surface et volume disposerons-nous, dans ce qui sera notre grenier partagé ?

Energies
Suit une information sur les panneaux photovoltaïques, sur le confort et l’aspect écologique des matériaux choisis pour les sols, sur les modes de chauffage respectueux de l’environnement (électricité ? bûches ? granulés ?). Il nous faut éclairer nos choix. 

Les explications de Laurent Raimbault et ses retours d’expériences nous sont précieux.