Au travail !

C’est une journée tout autant conviviale que laborieuse qui se déroule à Voisin’Ages en ce samedi 8 février.

Il s’agit de travailler à la programmation architecturale de notre projet. Émeline POTHIER, de l’Echohabitant, nous accompagne durant 6 heures de réflexion.

Lors de ce premier atelier, il s’agit de s’approprier une vision d’ensemble des étapes qui vont nous amener à remettre un cahier des charges à l’architecte.

Cela suppose d’abord de réfléchir ensemble à ce que nous souhaitons concrètement partager et vivre dans les ESPACES COMMUNS de l’habitat.

Les cubes de bois et les pictogrammes apportés par l’intervenante nous permettent d’aborder de façon ludique ce travail en petits groupes. Les idées fusent, et cela donne aux uns et aux autres l’occasion de mieux se connaître. Cela suscite des confrontations d’idées et des interrogations sur ce que que sont nos rêves, nos désirs et nos besoins…

Se projeter sur le futur terrain, c’est aussi en mieux connaître les contraintes et les spécificités, en se référant au PLU et en observant les plans du cadastre, règle et crayon en main.

Nous remercions Émeline pour la manière dont elle a piloté cette journée, et c’est avec plaisir que nous la retrouverons pour les ateliers à venir…

Bonne Année !

C’est avec grand plaisir que petits et grands se sont retrouvés ce 3 janvier pour fêter l’arrivée de 2020, avant de vivre la première réunion plénière de l’année. Après le repas partagé, c’est vraiment bien quand les adultes ont une réunion sérieuse au rez-de-chaussée , car les enfants peuvent regarder des dessins animés dans la salle de jeux du 1er étage ! C’est la fête !

Elle commence bien l’année, pour Voisin’Ages…

L’arrivée de nouveaux foyers nous réjouit. Ils participent déjà régulièrement à nos réunions et se donnent quelques mois avant de s’engager comme membres de la SAS. Chaque nouvelle personne arrive avec ses richesses et ses talents. Ce sont de nouveaux regards à croiser et de nouveaux liens à tisser.

Oui, elle commence bien cette nouvelle année, pour Voisin’Ages !

Nous progressons avec confiance vers nos objectifs. Des journées d’ateliers sont au calendrier du premier trimestre, avec Emeline Pothier (Accompagnatrice de projets d’habitats participatifs dans le cadre de l’Echo-Habitant ) afin de travailler à une pré-programmation architecturale. En parallèle nous continuons à recevoir les éclairages d’Olivier Cencetti (l’Echo-Habitant) pour nos questions juridiques et financières. D’autres idées vont se concrétiser aussi concernant la maison commune…

C’est sûr, on n’est pas prêts de s’ennuyer cette année à Voisin’Ages !

Les premiers locataires de Voisin’Ages

Bienvenue à Kinder, Chocolat et Tartine

Trois amis à 4 pattes ont investi la parcelle de la maison commune : deux moutons et une chèvre. Bienvenue à Tartine, Kinder et Chocolat qui sont les premiers à profiter du terrain.
Merci à Vincent et Yoris pour la confection de la barrière et le transport des nouveaux occupants.

Apéro dînatoire pour les voisins !

14 décembre 2019… Que se passe-t’il donc ce soir ?

C’est avec beaucoup de plaisir que les membres de Voisin’Ages reçoivent les habitants du Boulevard de l’Egalité.

De magnifiques décorations de Noël en éléments naturels ont été installées ici et là, tandis que les vitres de la véranda se parent d’étoiles et flocons de neige. Une odeur d’épices et de vin chaud flotte dans l’air et un buffet festif prend place sur la table.

Il est évident que ce concept d’habitat commence à être connu (par les médias notamment) et que notre démarche est bien comprise et bien accueillie. C’est bien volontiers que nous répondons aux questions qui nous sont posées. Les échanges sont vraiment faciles et agréables. Notre invitation permet aussi aux habitants de se retrouver entre voisins.

Nous avons été touchés par l’intérêt porté à notre projet et par les paroles de soutien reçues…Merci aux foyers, adultes et enfants, qui sont venus nous rencontrer et partager cette soirée avec nous ! Nul doute que cela présage d’autres moments conviviaux…pour poursuivre la conversation.

Accueil et repas partagé

C’est un grand jour pour Voisin’Ages !

La matinée du dimanche est nécessaire pour nos derniers préparatifs.

Nous recevons ce jour plusieurs foyers qui ont déjà fréquenté le groupe, ou qui sont « nouveaux » et viennent faire connaissance.

Les échanges sont riches et fraternels. Ils se clôturent par un court moment musical improvisé donnant envie à certains d’esquisser un pas de danse ! Cette journée augure de nouvelles rencontres pour continuer à cheminer…

 

En soirée, la maison s’est vidée de nos invités, et il est temps pour le groupe Voisin’Ages de prendre un temps de calme pour laisser résonner cette journée riche de rencontres.

Un petit temps de créativité pour petits et grands permet à chacun de venir poser sa main de papier, décorée à sa guise, comme autant de feuilles d’automne sur un arbre commun…

Premier chantier !

C’est avec motivation et enthousiasme que les membres de Voisin’Ages se retrouvent ce samedi 16 novembre pour des temps de travaux consacrés à l’aménagement de la maison commune. 

Chacun selon ses capacités peut participer, les petites mains des enfants se mêlant à celles des adultes.

Du côté des adultes justement, on lessive et on frotte…On coud, on ponce et on peint…On tape, perce et visse…Tandis que dans la salle de jeux des enfants, on court et on saute, on rit et on dessine…Bon…ça se chamaille aussi parfois ! Bref, la maison s’anime !

Du côté du jardin il est temps d’élaguer un peu les fruitiers et de commencer à installer la clôture pour les moutons à venir. Voilà qui est presque fait. Et puis tout au long de l’après-midi des meubles arrivent, de ci…de là…

En une journée la maison est en grande partie aménagée et décorée, prête à recevoir chaleureusement nos invités du dimanche.

Reste à partager une douce soirée autour d’un jeu, d’un conte, d’un repas et de la projection du film «Rue de l’Utopie » (expérience de coopérative d’habitants).

Habitat Participatif à Sèvremoine : Réunion d’information

affiche réunion habitat participatif sevremoine

Le 17 octobre à 20h30
Retrouvez-nous pour échanger et tout connaître de notre projet d’Habitat pParticipatif à Sèvremoine.

Nous serons heureux de répondre à vos questions et présenter les valeurs qui nous rassemblent.

Rdv salle George Sand (à coté de la bibliothèque) à Saint Macaire en Mauges / 49450 Sèvremoine

Pour en savoir plus sur notre projet : découvrez notre charte fondatrice
Consultez les sites « voisins » : https://www.hen44.org
http://www.habitatparticipatif-france.fr

Dans les Mauges, ils réfléchissent à un projet d’habitat partagé

OUEST FRANCE 16/12/2016
Tous âges, diverses catégories socio-professionnelles mais une envie commune : partager un habitat, en moins en partie. | Marie-Anne Salvat

Des foyers de Jallais, Saint-Macaire, La Jubaudière, Cholet se sont réunis deux fois depuis septembre. Même si beaucoup de questions demeurent, leur groupe souhaite avancer et grandir.

Cela fait deux fois qu’ils se rencontrent autour d’une simple table. Ce soir, ça se passe chez Mickaël et Céline. Certains se connaissaient « d’avant », mais pas tous. Ce soir, un couple et une célibataire n’ont pas pu venir. Mais Nicolas et Virginie, Yvette et Denis, Florent, Sylvia, Nicole… sont là. Ils habitent Jallais, Saint-Macaire, La Jubaudière, et même Cholet. Tous âges, diverses catégories socioprofessionnelles. Point commun : l’envie de monter ensemble un projet d’habitat partagé. Dans le lot, d’ailleurs, une famille qui a déjà beaucoup réfléchi au sein d’un autre groupe (Clisson) puis décidé de repartir sur une nouvelle dynamique.


« C’est parti d’une journée de transition citoyenne, début septembre, à Saint-Macaire. Quelques-uns y participaient au titre de leur engagement associatif : AMAP, SEL, Colibri… En discutant les uns avec les autres, on s’est rendu compte que l’habitat partagé nous intéressait. D’où une invitation, par le bouche-à-oreille, à une réunion pour acter cet intérêt », expliquent-ils.

C’était le 27 octobre. Sept foyers ont répondu à l’invitation. Depuis, quelques-uns sont allés se renseigner là où ça bouge dans le domaine de l’habitat partagé : Nantes, Bouvron… Et en font ce soir le compte-rendu. Sur la table également, le questionnaire pensé ensemble le 27 octobre et rempli depuis par chaque famille sur sa vision détaillée de ce que pourrait être l’habitat partagé.

« Un habitat multigénérationnel et écologique est plébiscité », résume Florent. Dans les catégories « choix des espaces d’ordre privé » et « choix des espaces à partager », là aussi, les souhaits se révèlent voisins. La sphère personnelle comprend souvent les chambres et sanitaires, un salon-cuisine ; la sphère commune englobe plutôt la buanderie, le jardin, le potager, une salle de réception, une chambre d’amis, des ateliers, le garage… Quelqu’un a même pensé à l’espace « soins », avec sauna et table de massage ! Sinon, la majorité des réponses va dans le sens d’une réalisation relativement rapide du projet : deux ans.


De quoi peut-être bâtir des pistes de départ. N’empêche : bien des questions émergent au fil de la conversation. Habitat en campagne ou en ville ? Et, dans le premier cas, quel degré d’autonomie choisir ? Fabriquera-t-on de quoi s’éviter quotidiennement des déplacements vers les bourgs ou pas ? Et même, quid du rôle social (souhaité par tous) que la communauté est amenée à jouer (accueil de migrants, accueil de groupes, accueil en chambres d’hôtes) ? Et puis, ça commence où la campagne ?


Tant d’interrogations qui ne sont pas près d’avoir leur réponse. Car, « l’essentiel pour l’instant, c’est de constater notre réelle volonté d’avancer », résume le groupe, alors qu’une heure vient de passer autour de la table. Avancer en proposant des pistes pour la prochaine réunion : l’un, professionnel de la construction (maisons climatique et biosource), viendra avec des idées d’ordre architectural ; un autre avec des infos d’ordre juridique ; un troisième propose de créer une adresse mail pour l’accueil, largement souhaité, de nouveaux membres dans le groupe.

Car le nombre de partenaires serait, à croire les bouquins et revues étalées sur la table, un gage de réussite de projets semblables, au moins dans des pays étrangers. Mais le 12 janvier prochain*, combien seront-ils donc en plus autour de la table ? Le suspense ne fait que commencer.

*article rédigé en 2016…